Production

D’où vient l’eau

Avant de nous parvenir, l'eau suit un long chemin. Le pompage est l'opération qui extrait l'eau du milieu naturel pour l'acheminer vers les stations de pompage ou l’usine de traitement.

Afin de produire et distribuer de l’eau potable à ses abonnés, le SEVT utilise neuf forages et cinq stations de pompage réparties sur deux unités de distribution (UDI) :

  • L’UDI du Pays Thouarsais (au nord du syndicat) est alimentée par les forages de Brie, de Saint martin de Macon, de Pas de Jeu et les Lutineaux. Ces eaux sont traitées via l’usine de dénitrification, de décarbonatation et de traitement des micropolluants des Coulées de Taizé.
  • L’UDI des Sources de Seneuil (au sud du syndicat) est alimentée par la source de Seneuil et l’usine de traitement des eaux du Cébron.
schéma enjeux de la qualité de l'eau
Station de pompage de Pas de Jeu

Les réservoirs

20 réservoirs et 1 042 kilomètres de conduites constituent la face insoupçonnée de la distribution d'eau. Ces infrastructures doivent être surveillées, entretenues et renouvelées régulièrement.

Etape de traitement de la décarbonatation

Traitement

L'eau arrivant à l'usine de traitement est dite brute. Elle va suivre tout un processus qui va lui permettre d'avoir l'appellation "eau potable".

Pour l'UDI du Pays Thouarsais, en plus des eaux captées sur ses forages, le SEVT traite également dans son usine des Coulées de Taizé l’eau en provenance des forages de Ligaine propriété du SVL.

Pour l'UDI de Seneuil, les eaux captées sont mélangées aux eaux potables en provenance de l'usine du Cébron et distribuées. Elles ne subissent qu'une chloration avant distribution.

Le SEVT produit environ 3 623 000 m³ d’eau par an (chiffres 2020) destinés à :

  • la ville de Thouars et ses industriels : 623 600 m³ ;
  • UDI du Pays Thouarsais : 908 600 m³ ;
  • UDI des Sources de Seneuil : 1 092 400 m³ ;
  • le SVL (Syndicat du Val de Loire) : 998 400 m³.