Programme Re-Sources 2020-2025

Un nouveau programme

En février 2019, suite au comité de pilotage présentant les résultats de l’étude-bilan des programmes des bassins d’alimentation des captages du Pays Thouarsais et des sources de Seneuil 2014-2018, le SEVT et les partenaires locaux ont validé la poursuite d’un programme Re-Sources.

L’année 2019 a ensuite été consacrée à l’élaboration du futur programme. La stratégie globale et les principaux axes de travail ont été validés lors du comité de pilotage du 21 juin 2019, puis le deuxième semestre a permis d’affiner les actions agricoles et les engagements des partenaires sur ce volet. Le programme et son contenu ont à nouveau été validés en novembre 2019.

Le programme et ses objectifs sont élaborés sur 6 ans, décomposés en deux périodes de 3 ans. La 2nde partie du programme sera réalisée à la suite d’un bilan à mi-parcours et en fonction des résultats obtenus. Les objectifs de qualité fixés pour 2025 par le contrat s’inscrivent dans la stratégie du SDAGE et de la Directive Cadre sur l’Eau. Ils concernent les teneurs en nitrates, en phytosanitaires et la turbidité.

Objectifs qualité de l’eau du programme 2020-2025

  Thouarsais
Enjeu prioritaire
Seneuil
Enjeu prioritaire
Nitrates Pas de Jeu : < 60 mg/L
Ligaine : < 50mg/L
Lutineaux : < 65 mg/L
Moyenne < 40 mg/L
Percentile 90 < 50 mg/L
Pesticides < 0,1 µg/L par molécule
< 0,5 µg/L pour toutes les molécules
< 0,1 µg/L par molécule
< 0,5 µg/L pour toutes les molécules
Turbidité Pas d’enjeu Limiter les pics hivernaux
Moy < 1,3 NTU (moy 2014_18)
Max < 20 NTU (valeur max « normale » en année pluvieuse)*
Fréquence de dépassement de 2 NTU < 15 % (amélioration par rapport à la moy 2014_18)

Atteindre les objectifs

Pour atteindre les objectifs de qualité de l’eau, différents axes de travail seront mis en œuvre, principalement sur le volet agricole :

  • La couverture maximale des sols par les végétaux
  • La diversification des cultures
  • Le développement de l’autonomie des élevages
  • Les changements de pratiques et des systèmes
  • La protection des zones sensibles via des actions sur le foncier

Schéma des axes et objectifs en fonction des enjeux de qualité d’eau

schema axes et objectifs

Financement

Le montant prévisionnel pour les 6 ans est évalué à 3,8 millions d’euros, en grande partie financé par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne (51%). L’autre moitié est répartie entre le Conseil Départemental des Deux-Sèvres, le Conseil Régional Nouvelle Aquitaine, les syndicats d’eau potable (SEVT et SVL) et des partenaires du programme.